Quelle est la procédure de passation d’un directeur général au sein des réseaux de téléphonie mobile ?

L’industrie de la téléphonie mobile a une croissance en flèche avec l’essor de la technologie et les nouvelles avancées. Le secteur rencontre d’ailleurs des enjeux complexes et des défis qui nécessitent une gestion experte. Une situation qui rend complexe la nomination d’un directeur général dans une des entreprises du secteur. Quel est le processus adéquat de la passation de service au sein de ces réseaux ? 

Une identification des besoins en leadership

Avant d’arriver à l’étape présentée sur https://cio-mag.com/frederic-debord-nouveau-directeur-general-dorange-cameroun/, il y a un préalable important. Les conseils d’administration et les actionnaires des entreprises de téléphonie mobile identifient en premier lieu les besoins en leadership de la structure. 

Lire également : Comment personnaliser sa maison avec le poster de Golf?

Cela signifie qu’ils opèrent une évaluation approfondie de la situation de l’entreprise, des objectifs à atteindre et des compétences qu’il faut pour la réussite de ce plan. Une fois cette analyse faite, ils mettent en place le profil type idéal du leader recherché. 

En principe, ils déterminent à ce moment toutes les compétences spécifiques que doit avoir le futur directeur général. Compétences en matière de technologie, de gestion financière, de marketing ou d’autres domaines, ils s’assurent de tenir compte de chaque besoin de l’entreprise. Le but ici, c’est de privilégier les intérêts communs. 

Cela peut vous intéresser : Le pantalon large est-il un bon choix de look pour une femme ronde ?

Une recherche effective et la sélection de candidats

Une fois les besoins en leadership identifiés, le processus de recherche et de sélection des candidats peut commencer. Ici, le conseil d’administration a la possibilité d’engager des cabinets de recrutement pour leur trouver la perle rare. 

Ces cabinets, étant habitués à de tels processus, ont plus de chances de trouver rapidement la personne qualifiée pour le poste à pourvoir. À la suite d’une première sélection, les candidats potentiels sont évalués en fonction de leur expérience, de leurs compétences, de leur parcours professionnel et de leur capacité à s’adapter. 

Un processus d’entrevue et d’évaluation

Les candidats présélectionnés sont ensuite soumis à un processus d’entrevue approfondi. Ici, les entrevues peuvent être pensées sous forme d’entretiens individuels en présence des membres du conseil d’administration. 

Il peut y avoir également des simulations de situations de travail et des évaluations de compétences spécifiques pour voir le niveau réel du candidat. L’objectif est de déterminer si le candidat possède les compétences techniques, le leadership et la vision nécessaires pour diriger l’entreprise de manière efficace.

La nomination et la période de transition 

Cette phase intervient après qu’un candidat soit choisi pour occuper le poste de directeur général. Elle se fait lors d’une réunion du conseil d’administration. Cette étape marque le début de la transition de leadership au sein de l’entreprise. 

Après cette réunion de nomination, le nouveau directeur doit suivre une période transitoire en compagnie du responsable sortant.  Généralement durant cette période, les deux responsables travaillent en étroite collaboration. 

Le directeur sortant a l’obligation de transmettre toutes les informations sensibles dont il a connaissance ainsi que les dossiers en cours. Il peut aussi utiliser ce moment pour donner ses impressions au nouveau. 

Il est bon de rappeler que la nomination d’un nouveau directeur implique la signature d’un contrat formel entre l’entreprise et la personne nommée. Ce contrat est l’officialisation des responsabilités, des attentes et de tous les accords conclus entre les parties. 

Articles recommandés

© Copyright 2022. Tous droits réservés.