Que devez-vous savoir sur la vulnérabilité Heartbleed ?

Heartbleed fait partie des failles les plus dangereuses de nos jours. La vulnérabilité Heartbleed est causée par une erreur de code dans OpenSSL, une bibliothèque de code source ouverte. 

En effet, elle permet d’avoir accès sans précédent à des informations sensibles, etc. Le présent article présente tout ce que vous devez savoir à propos de la vulnérabilité Heartbleed.

Dans le meme genre : Quel ordinateur portable pour un usage domestique ?

Qu’est-ce que le bug Heartbleed ?

Le bug Heartbleed est une faiblesse dans la bibliothèque logicielle cryptographique. Cette faille permet de voler des informations sensibles par le biais d’un cryptage SSL/TLS. 

Ce dernier garantit la sécurité et la confidentialité des communications sur le web pour des applications, notamment le courrier électronique, l’Internet, la messagerie instantanée, etc. 

A lire en complément : Comment choisir un garde-meuble sécurisé à Lyon ?

En vous rendant sur https://www.opquast.com/lettre-de-qualite-web-newsletter-opquast/lettre-de-qualite-web-n6/, vous découvrirez plus d’informations. Par ailleurs, le bug Heartbleed favorise à n’importe quelle personne sur internet de lire la mémoire des systèmes protégés. 

Ce qui compromet ensuite les clés secrètes utilisées pour authentifier les fournisseurs de services, le contenu proprement dit et les noms et mots de passe des utilisateurs.

Comment fonctionne Heartbleed ?

Pour comprendre le fonctionnement de la vulnérabilité Heartbleed, vous devez d’abord connaître le fonctionnement des protocoles TLS/SSL et la manière dont l’ordinateur stock les informations en mémoire.

L’élément le plus indispensable des protocoles TLS/SSL est appelé battements de cœur. C’est principalement la manière dont deux ordinateurs communiquent l’un avec l’autre pour savoir qu’ils sont toujours connectés. Pour ce faire, l’un des ordinateurs envoie à l’autre une information cryptée appelée « heartbeat request » et vice versa.

En outre, la vulnérabilité Heartbleed est apparue lorsque l’adaptation de la fonctionnalité Heartbeat d’OpenSSL manque une protection indispensable. C’est-à-dire que l’ordinateur qui reçoit la demande Heartbeat ne vérifie jamais si la demande est aussi longue qu’elle le prétend. 

De même, lorsqu’une demande indique une longueur de 40 Ko, mais n’est pas en réalité que de 20 Ko, l’ordinateur récepteur met de côté 40 Ko de mémoire tampon et stock les 20 Ko.

Articles recommandés

© Copyright 2022. Tous droits réservés.