Comment lutter contre le mal des transports ?

Le mal des transports est causé par un décalage entre ce que les yeux voient et ce que l’oreille interne ressent. Cela peut se produire lorsque le corps est en mouvement, mais que l’environnement ne l’est pas, comme dans une voiture, un bateau ou un avion, ou lors de l’utilisation d’une technologie de réalité virtuelle. Le cerveau reçoit des signaux contradictoires de ces différents sens et peut devenir confus, ce qui entraîne des symptômes tels que des nausées, des étourdissements et des vomissements. Ce sont ces sensations que l’on appelle communément « mal des transports ». Comment les éviter ? Comment les soigner ? Découvrez quelques astuces utiles dans cet article.

Qui peuvent être sujets au mal du transport ?

Les personnes sujettes au mal des transports sont celles qui ont des antécédents de cette source d’inconfort, celles qui souffrent de troubles de l’oreille interne et celles qui sont enceintes. En outre, les enfants et les personnes âgées peuvent également être plus sensibles au mal des transports.

En parallèle : Économies d'énergie : Solutions électriques innovantes pour les Lillois

Certains individus sont ainsi plus enclins au mal du transport que d’autres. Généralement, les symptômes apparaissent quel que soit le type de moyen emprunté, qu’il s’agisse d’une voiture, d’un train, d’un bateau, d’un avion, etc. Ces personnes sujettes au mal des transports s’habituent généralement à ces moments d’inconforts. Toutefois, d’autres astuces peuvent aider à les réduire. Pour cela, aller à ce site web.

Comment réduire les symptômes du mal des transports ?

Il y a plusieurs choses que l’on peut faire pour réduire les symptômes du mal des transports. En voici quelques exemples :

Dans le meme genre : Le coaching : un moyen pour s'évoluer

  • Asseyez-vous dans un siège orienté vers l’avant, comme le siège du conducteur d’une voiture ou un siège près de l’avant d’un bateau ou d’un avion ;
  • essayez de vous concentrer sur un objet éloigné comme l’horizon plutôt que de regarder l’intérieur du véhicule ;
  • évitez de lire ou d’utiliser des appareils électroniques lorsque vous êtes en mouvement ;
  • prenez de grandes respirations et essayez de vous détendre durant tout le trajet.

Sinon, d’autres solutions plus radicales existent également comme les médicaments ou les suppléments de gingembre. Toutefois, sachez que dans les cas graves, les médicaments doivent être prescrits par un médecin.

Il est aussi important de noter qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Il est donc préférable de prendre des précautions avant de commencer le voyage, si vous savez que vous êtes sujet au mal des transports. Par exemple, évitez de trop manger avant le voyage, mangez des aliments acides et amers, etc. Consultez également un médecin pour vérifier que vous ne souffrez pas de troubles de l’oreille interne ou des yeux. Préférez l’écoute de musique pendant le trajet plutôt que le visionnage d’un écran ou la lecture d’un livre.

En tenant compte de ces quelques conseils, vous pourrez nettement réduire les symptômes du mal des transports et améliorer votre voyage.

Articles recommandés

© Copyright 2022. Tous droits réservés.