D’où viennent les pellicules et comment les supprimer ?

Les pellicules affectent tous types de cheveux. Elles soulèvent des interrogations concernant leur origine et la méthodologie pour s’en débarrasser. Cette problématique capillaire, parfois gênante, nécessite une compréhension approfondie des causes pour une gestion efficace. Explorez ce mystère potentiellement perturbateur pour la vie capillaire.

Pourquoi les pellicules ?

Les pellicules se forment lorsque l’épiderme renouvelle ses cellules trop rapidement. Cela entraîne le détachement de petites peaux mortes du cuir chevelu et des racines. Ce phénomène est connu sous le nom de desquamation. Les pellicules s’accumulent ensuite dans les cheveux, étouffant le cuir chevelu et causant fréquemment des démangeaisons et des irritations. Cliquez ici pour en savoir plus.

A lire aussi : Comment personnaliser sa maison avec le poster de Golf?

Les différents types de pellicules

Il y a deux types de pellicules, l’un étant plus courant que l’autre :

Les pellicules sèches

Elles sont les plus répandues. Ce sont de petites particules blanches qui se détachent du cuir chevelu et envahissent les cheveux. Elles résultent de l’action d’un champignon nommé Malessezia.

Avez-vous vu cela : Comment fonctionne un poêle à granulés sans électricité?

Les pellicules grasses

Ce sont les plus courantes sur un cuir chevelu naturellement gras. Elles résultent d’un mélange de sébum et de cellules mortes de la peau. Ces éléments s’agglutinent ensemble grâce au sébum et les rendent plus volumineux. De plus, elles obstruent les follicules pileux, assèchent le cuir chevelu et accélèrent la perte de cheveux.

Les causes des pellicules ?

Les causes des pellicules demeurent partiellement inexpliquées puisqu’il y a plusieurs facteurs qui entrent en jeu. Les pellicules peuvent résulter de conditions cutanées séborrhéiques, telles que la dermatite séborrhéique. Cette dernière se manifeste parfois avec des lésions sur d’autres parties du corps, comme les ailes du nez.

De plus, on soupçonne la présence d’un champignon microscopique appelé Malassezia d’être impliquée dans la formation excessive de pellicules. Ce champignon provoque une irritation du cuir chevelu et un renouvellement cellulaire accéléré.

Dans des cas moins fréquents, le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Cette maladie peut être à l’origine des pellicules sur le cuir chevelu.

Traitement et prévention des pellicules capillaires

En présence de squames persistantes en plaques, consultez un pharmacien ou un dermatologue. En général, l’utilisation régulière d’un shampooing antipelliculaire adapté aux cheveux gras ou secs peut résoudre ce problème. Ces shampooings sont généralement composés de trois types d’agents : 

  • Un antifongique agissant contre le champignon
  • Un exfoliant appelé kératolytique
  • Des ingrédients apaisants pour soulager les démangeaisons.

Si ce traitement initial ne donne pas de résultat satisfaisant. Dans ce cas, d’autres produits peuvent être envisagés avec ou sans ordonnance.

Ces produits peuvent contenir des substances telles que le goudron de houille. Ils sont particulièrement utiles en cas de psoriasis, car il ralentit le renouvellement des cellules du cuir chevelu, ou des antifongiques tels que le kétoconazole ou la cicloprox olamine. L’acide salicylique, un exfoliant, peut également être utilisé dans certains cas.

Articles recommandés

© Copyright 2022. Tous droits réservés.